jeudi 31 octobre 2013

CSDM : oui à la Charte, mais imposée à tous

"Le Devoir a obtenu copie de la proposition qui devra être adoptée au conseil des commissaires le 20 novembre prochain et dans laquelle la CSDM déploie une position ferme: elle refuse toute clause de retrait pour quelque institution publique que ce soit, y compris les villes et les hôpitaux. «Ce qui nous dérange, c’est l’iniquité dans l’application de la charte, a dit la présidente de la CSDM, Catherine Harel-Bourdon. On ne veut pas se positionner pour ou contre le port du voile, mais si une charte des valeurs est déposée et que ça inclut [l’interdiction] du port de signes religieux, il faut qu’elle puisse s’appliquer à l’ensemble du réseau institutionnel public.» La commission scolaire s’oppose ainsi à la troisième des cinq orientations gouvernementales, celle sur l’interdiction du port de signes religieux ostentatoires, qui ne vise pas les écoles et les collèges privés et permet aux cégeps et universités de se prévaloir d’un droit de retrait, valable pour une période de cinq ans, et renouvelable." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir et source de la photo de François Pesant.

Aucun commentaire: