mercredi 23 octobre 2013

Quinze minutes de lecture à voix haute par jour, pas moins

"Les pratiques liées à la lecture sont essentielles pour les parents, bien qu'ils ne soit que 48% aux États-Unis à la pratiquer quotidiennement pour leurs enfants. L'association Read Aloud (Lire à voix haute, justement), vient de diffuser une infographie qui explique pourquoi cet instant est important dans le développement des enfants. Si plus de 15% des enfants américains profitent d'un moment de lecture à voix haute de la part d'un membre de leur famille plus de trois fois par semaine, il suffit de 15 minutes quotidiennes pour réellement faire la différence dans la vie d'un enfant. Développement du langage, du cerveau et du goût de la lecture, le partage de connaissances, l'acquisition de compétences littéraires, ou encore un lien social, la lecture a de multiples vertus, manifestement." Suite du billet de Cécile Mazin de ActuaLitté.

1 commentaire:

Étudiante11 a dit…

Tel que mentionné dans ce texte, « la lecture a de multiples vertus » et cette affirmation a effectivement été démontrée. Pour commencer, je suis totalement attristée par le fait que moins de la moitié des parents, aux États-Unis, pratiquent la lecture quotidiennement avec leurs enfants. Ceux-ci sont des modèles, des références pour leurs enfants et ils doivent montrer l’exemple. Si les enfants ne voient pas leurs parents lire et s’ils ne sont pas encouragés à le faire, ces derniers ne se pratiqueront pas ou n’auront pas le soutien nécessaire qu’ils recherchent pour leur permettre de s’améliorer. Pourtant, l’une des caractéristiques qu’on retrouve chez une grande majorité des jeunes qui ont décroché est l’incapacité ou la difficulté à lire. De plus, ces élèves provenaient également de milieux où les parents ne lisaient pas. Ensuite, cette activité de lecture permet aux parents et à leurs enfants de créer des liens privilégiés. En effet, ce petit moment intime permet à l’enfant et à son parent de passer un peu de temps ensemble, ce qui est souvent négligé dû à un horaire trop chargé. Néanmoins, la relation parent-enfant, la valorisation de l’éducation et l’encadrement des parents constituent des facteurs de persévérance scolaire. En outre, la pratique quotidienne de la lecture assure une certaine amélioration chez l’enfant qui, en plus lui permettre d’atteindre un niveau supérieur en éducation, favorise son estime de lui-même. L’importance de la répétition d’une activité quelconque et le soutien des parents ont été soulignés et encouragés par la psychologie puisque cela permet à l’enfant d’assurer son développement cognitif. Enfin, la lecture permet à l’enfant de développer son imagination, de faire des liens entre divers apprentissages, d’associer des images à des mots, d’exercer sa prononciation et son intonation, et plusieurs autres bienfaits.