jeudi 24 octobre 2013

Un jeune sans diplôme coûte 120 000 $

"Un jeune sans diplôme coûte en moyenne 120 000$ à la collectivité au cours de sa vie. Et il vivra plus de périodes de chômage, plus de pauvreté et plus de troubles de santé et avec la justice. Globalement, chaque cohorte de décrocheurs impose un fardeau supplémentaire de 2 milliards $ à la société québécoise. Ces données, de mieux en mieux connues, ont de quoi effrayer près de 40% des parents québécois qui craignent que leurs jeunes décrochent avant la fin de leurs études secondaires. C’est ce qu’a révélé mardi un sondage Léger, pour le compte de la Fondation Lucie et André Chagnon, à quelques jours d’une troisième conférence nationale sur la persévérance scolaire. Le taux d’absence de diplôme, même s’il décroît, touche encore près d’un jeune sur deux, surtout les garçons. Ils sont 31% à avoir du mal à terminer leur secondaire, contre 19% chez les filles. «Pourtant, au Québec, le taux de diplomation s’améliore. Il est en hausse de 67,8% en 2007 à 74,8% en 2011», a expliqué Jacques Ménard, président du conseil d’administration de BMO Groupe Financier et l’un des chefs du monde des affaires en faveur d’actions pour la persévérance scolaire." Suite de l'article de Denise Proulx de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: