dimanche 24 novembre 2013

Comment remplacer la taxe scolaire ?

"Si le gouvernement du Québec abolit la taxe scolaire comme c’est envisagé, il trouvera plusieurs voix pour se faire conseiller sur les solutions de rechange. Peu importe la forme proposée, elles incluront une révision du rôle des commissions scolaires.  La ministre de l'Éducation, Marie Malavoy, a déclaré que la taxe, qui rapporte 1,4 milliard $ par année et qui finance les commissions scolaires, a atteint «la fin de sa vie utile». Un comité de quatre experts doit la conseiller pour son remplacement. Ayant déjà promis l'abolition, la Coalition avenir Québec (CAQ) estime qu'il faut aussi faire disparaître les commissions scolaires et financer les écoles à partir du budget total du gouvernement. «Nous pourrions dégager une somme permettant d'annuler la taxe santé et la taxe scolaire, explique Stéphane Le Bouyonnec, porte-parole de la CAQ en matière d'économie. Nous proposons de contraindre la croissance [des dépenses] de l'État à 2,4 % au lieu de 2,7 %. Sur un budget de 90 milliards$, ça donne des sommes importantes.» «Il suffit d'avoir un peu de discipline et de courage, ajoute M. Le Bouyonnec. C'est comme perdre deux kilos. Il est possible de le faire sans cesser de manger.» Le porte-parole de la deuxième opposition rappelle que le Vérificateur général relève régulièrement sur l'inefficacité du gouvernement. Il prend l'exemple des 3,2 milliards $ en contrats informatiques à propos desquels un rapport a été publié en 2011. «Je ne peux pas croire, dit Stéphane Le Bouyonnec, que nous ne pouvons pas sauver quelques centaines de millions de dollars par année pour les réinvestir dans des services ou des baisses de taxes.»" Suite de l'article de Michel Munger de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: