mardi 26 novembre 2013

Les parents, partenaires de l’éducation des jeunes

"Le milieu scolaire est souvent le premier pointé du doigt lorsqu’un jeune décide de décrocher. Et si le milieu familial avait autant, sinon plus, d’importance dans la vie des élèves pour les inciter à demeurer sur les bancs d’école? «Je n’ai jamais aimé le mot “décrochage”. Pour moi, il s’agit plutôt de jeunes qui n’ont jamais accroché», lance Germain Duclos, psychoéducateur et orthopédagogue à la retraite. Lors de la troisième édition des Grandes rencontres sur la persévérance scolaire qui a eu lieu à Montréal du 4 au 6 novembre derniers, l’un des panels s’est attardé à la place des parents dans le parcours du jeune." Suite de l'article de Marie-Ève Cloutier de l'Agence Science-Presse.

Aucun commentaire: