mardi 12 novembre 2013

Persévérance scolaire : la partie n'est pas gagnée

"Le Québec s'est lancé un grand défi: hausser le taux de diplomation des jeunes du Québec âgés de moins de vingt ans à 80% d'ici 2020. Cela doit demeurer une priorité majeure pour l'avenir du Québec. En 2008, les premières Journées interrégionales sur la persévérance et la réussite scolaires réunissaient 400 personnes. Cinq ans plus tard, les Grandes rencontres réunissent près de 1 500 personnes au Palais des congrès de Montréal pour échanger sur les meilleurs moyens d'y arriver. Une pareille mobilisation témoigne de la détermination à poursuivre les efforts afin de freiner l'abandon scolaire" Suite de la lettre d'opinion d'un collectif parue dans Le Soleil.

Aucun commentaire: