lundi 18 novembre 2013

Québec souhaite rehausser la qualité du français enseigné

"La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, annoncera sous peu des mesures pour rehausser la qualité du français enseigné. La semaine dernière, la présidente de l'Association québécoise des professeurs de français (AQPF), Suzanne Richard, avait vivement dénoncé l'inaction du Parti québécois dans le dossier de l'enseignement de la langue de Molière, soutenant même que Marie Malavoy était tout simplement inexistante. Selon l'AQPF, depuis plusieurs mois, les conseillers pédagogiques en français n'ont plus de formation continue, le comité de suivi qui supervise la mise en oeuvre du plan d'action pour l'amélioration du français ne se réunit plus et la mise à jour de la progression des apprentissages tarde." Suite de l'article d'Annie Mathieu du Soleil.

Aucun commentaire: