jeudi 30 janvier 2014

Feu vert à la formation de main-d'oeuvre en techniques d'usinage

"Une épine de moins au pied des entreprises de fabrication de pièces mécaniques de la région de Québec. Le Centre de formation professionnelle de Neufchâtel de la commission scolaire de la Capitale a trouvé suffisamment d'élèves pour donner le signal de départ, le 3 février, au programme de formation menant à l'obtention d'un diplôme d'études professionnelles (DEP) en techniques d'usinage. Pour donner le coup d'envoi à ce programme, il devait y avoir préalablement 17 élèves inscrits. Aux dernières nouvelles, il y en a 18, signale la porte-parole de la commission scolaire, Carole Coulombe. À la mi-décembre, 29 entreprises de fabrication de pièces mécaniques de la région de Québec - qui oeuvrent en partenariat avec le Centre de formation professionnelle de Neufchâtel au sein d'un comité mixte de travail - montaient aux barricades pour dénoncer la décision prise par les autorités scolaires d'annuler la formation en techniques d'usinage qui devait débuter en janvier, et ce, en raison d'un nombre trop peu élevé d'inscriptions, soit à peine 13. Cette décision, selon les signataires d'une lettre de protestation, allait compliquer l'existence des entreprises qui doivent remuer ciel et terre pour dénicher des machinistes, une denrée rare sur le marché de l'emploi à Québec. Les entreprises demandaient à la direction de la commission scolaire de faire marche arrière." Suite de l'article de Gilbert Leduc du Soleil et source de la photo.

Aucun commentaire: