jeudi 30 janvier 2014

Garderies : un comité recommande une hausse du tarif

"Un comité de travail créé par le gouvernement Marois recommande d'augmenter le tarif des garderies subventionnées, gelé à 7 $ par jour depuis 2004. Dans un rapport rendu public mercredi, il explique qu'«une hausse de la contribution parentale rétablirait un juste équilibre entre la part des parents et celle de l'État». «Cependant, ajoute-t-il, il faudrait que l'augmentation ne crée pas de choc tarifaire et que les répercussions sur les familles à faible revenu puissent être atténuées par des mesures fiscales si nécessaire. Par la suite, un mécanisme d'indexation annuel devrait s'appliquer»." Suite de l'article de Tommy Chouinard de La Presse.

"Dans un rapport publié mercredi, un groupe de travail mis sur pied par la ministre de la Famille Nicole Léger lui recommande de hausser le tarif des garderies à 7 $ et d’indexer cette contribution parentale annuellement. Une possibilité qu’a aussitôt écartée la ministre, du moins jusqu’au prochain rendez-vous électoral. Présidé par Maurice Boisvert, le Chantier sur la qualité et la pérennité des services de garde et sur l’optimisation de leur financement avait entamé ses travaux en octobre. Les membres du chantier affirment d’une seule voix qu’une hausse de la contribution parentale dans les centres de la petite enfant (CPE) « rétablirait un juste équilibre entre la part des parents et celle de l’État ». Ils soulignent à grands traits que de 20 % en 1997-1998, la part payée par les parents n’est plus que de 13,5 %, conséquence directe du « gel » des tarifs depuis 2004. Mais ils ne statuent pas sur la hauteur de la hausse nécessaire. Une hausse de 1 $ par jour permettrait de générer des revenus d’environ 55 millions de dollars." Suite de l'article d'Amélie Daoust-Boivert et de Marco Bélair-Cirino du Devoir.

Aucun commentaire: