jeudi 30 janvier 2014

Québec accusé de restreindre l’accès aux familles militaires

"Les commissions scolaires anglophones accusent à demi-mot le gouvernement péquiste de violer la Charte de la langue française en restreignant l’accès des familles militaires à l’enseignement en anglais. L’Association des commissions scolaires anglophones du Québec (ACSAQ) a exhorté mercredi la ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, de «continuer à accorder un accès temporaire inconditionnel à l’enseignement en anglais aux enfants du personnel militaire affecté au Québec, peu importe où ils ont grandi au Canada»." Suite de l'article de Marco Bélair-Cirino du Devoir.

Aucun commentaire: