samedi 22 février 2014

Commissions scolaires sceptiques à propos des fusions

"Les commissions scolaires de la Chaudière-Appalaches, qui ont déjà étudié la possibilité de regrouper des services, voire de fusionner, peuvent témoigner au ministre des Finances que les économies ne sont pas acquises et encore moins immédiates. Dans son budget présenté jeudi, le gouvernement Marois a dit souhaiter une réduction du nombre de commissions scolaires (CS). Il pense ainsi pouvoir dégager au moins 125 millions $ à réinvestir dans les services aux élèves. Les commissions scolaires des Appalaches, de Beauce-Etchemin et de la Côte-du-Sud ont analysé divers scénarios de regroupement de services et de fusion volontaire en 2012. Leur voisine commune, la CS des Navigateurs, a toutefois refusé de participer à l'étude, créant un vide au centre. Or, selon Normand Lessard, directeur général de la CS de la Beauce-Etchemin, «il faut vraiment l'effet de masse» pour tirer profit d'un regroupement. L'étude de 2012 a permis d'identifier quelques services qui pourraient être avantageusement partagés à trois, comme la perception des taxes et la paie, par exemple." Suite de l'article de Annie Morin du Soleil.

Aucun commentaire: