samedi 1 février 2014

Faire passer les élèves à tout prix ?

"Il y a une limite à abaisser les exigences et à tout faire pour réduire le nombre d'élèves qui redoubleront, dénonce la Fédération des syndicats des enseignants (FSE), à la lumière de ce qu'elle considère comme une dérive à la commission scolaire des Affluents. La semaine dernière, Stéphane Lévesque, enseignant de français de cette commission scolaire (qui couvre essentiellement Terrebonne, Mascouche et Repentigny), a dénoncé dans la page Débats de La Presse le fait que les gestionnaires de sa commission scolaire ont abaissé le niveau de performance minimal pour passer de la 2e à la 3e secondaire. Dorénavant, «si un jeune a coulé tous ses cours en 1ere net la moitié de ses cours en 2e on l'enverra en 3e», écrivait-il à propos des 18 unités désormais requises (au lieu de 26) sur 36 pour passer en 3e secondaire. Fait à noter, comme les écoles fonctionnent par cycles, les élèves ne redoublent généralement pas leur première année du secondaire. Et, de fait, les règles de passage d'un cycle à l'autre sont l'apanage de chaque commission scolaire, qui détermine elle-même ce seuil. La lettre de M. Lévesque a beaucoup fait jaser, ce qui a obligé sa commission scolaire à publier un communiqué dans lequel elle assure que son diplôme d'études secondaires conserve toute sa valeur." Suite de l'article de Louise Leduc de La Presse.

Aucun commentaire: