mercredi 26 février 2014

Le ministre Pierre Duchesne réaffirme la compétence exclusive du Québec en éducation

"La 102e réunion du Conseil des ministres de l'Éducation du Canada (CMEC) a pris fin aujourd'hui à Edmonton. La délégation québécoise était dirigée par M. Pierre Duchesne, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche, de la Science et de la Technologie. Cette rencontre a permis au ministre de faire connaître à ses collègues des provinces et territoires la position du Québec au sujet de la récente stratégie du gouvernement fédéral en matière d'éducation internationale. Le ministre a indiqué que le Québec considère la stratégie fédérale en matière d'éducation internationale comme un empiètement sur sa compétence exclusive en matière d'éducation. Pour cette raison, le Québec entend se retirer des programmes découlant de la mise en œuvre de la stratégie fédérale en plus de demander une pleine compensation financière. "Le Québec entend demeurer maître de ses priorités et de ses orientations en éducation et en enseignement supérieur, y compris à l'international. Toutefois, j'ai rappelé lors de la réunion du CMEC que le Québec contribuera aux efforts des provinces et territoires en matière d'éducation internationale, mais que le rôle du gouvernement fédéral doit se limiter à appuyer les interventions de ces derniers en haussant, sans condition, les transferts aux provinces, qui demeurent les mieux placées pour déterminer l'allocation de ces ressources", a mentionné le ministre Duchesne. Cette réunion aura également permis aux ministres et à leurs représentants de discuter des grands enjeux actuels en éducation et de travailler à la planification des activités du CMEC pour les mois et les années à venir. À cet égard, les ministres ont notamment confirmé la tenue d'un symposium conjoint avec les ministres responsables du marché du travail l'été prochain à Charlottetown. «Ce symposium sera une excellente occasion pour le Québec de démontrer et de mettre en valeur l'ensemble de ses initiatives en matière de formation de la main-d'œuvre ainsi que les raisons pour lesquelles le gouvernement fédéral devrait les respecter», a conclu le ministre Pierre Duchesne." Suite du communiqué de presse du gouvernement du Québec.

Aucun commentaire: