lundi 24 février 2014

Les Premières Nations veulent obtenir le contrôle sur leur éducation

"Lorsque le gouvernement fédéral a dévoilé son plan de réforme de l'éducation pour les Premières Nations le 7 février, une manifestante avait interrompu la cérémonie alléguant un vice de consultation. Il ne s'agissait pas d'un point de vue isolé. L'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador pousse la chose plus loin et a déposé une demande de révision judiciaire du processus de consultation" Suite de l'article de Lise Millette de la presse canadienne.

Aucun commentaire: