mardi 4 février 2014

Les Québécois moins forts en sciences

"Alors que les Québécois se félicitaient d’avoir des jeunes forts en mathématiques il y a à peine un mois, la faible performance de ces derniers en sciences est passée sous silence, déplorent plusieurs intervenants du milieu. C’est ce qui ressort du dévoilement en décembre dernier des résultats de la plus récente étude PISA (Programme international pour le suivi des acquis des élèves), une situation qui inquiète l’enseignant de quatrième secondaire en sciences et technologie, René Nault. «On se pétait les bretelles avec notre performance en mathématiques, mais personne n’a parlé que depuis 2006, on remarque une lourde tendance à la baisse en sciences», a-t-il indiqué. Depuis 2006, le positionnement des élèves québécois en sciences a dégringolé passant de la 10e à la 14e position en 2009 pour finalement aboutir à la 24e place en 2012. Cette étude, réalisée sur un intervalle de trois ans, compare la performance des élèves des pays de l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économique) en mathématiques, lecture et sciences." Suite de l'article de Geneviève Gagné de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: