samedi 1 février 2014

Pour valoriser les enseignants, il faut d'abord les écouter !

"La ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Marie Malavoy, a déclaré vouloir organiser un événement public portant sur la valorisation de la profession enseignante. À première vue, l'idée semble bonne. On ne peut pas être contre la vertu, non? Ce n'est pas si simple. Plutôt que d'organiser un spectacle pour mettre en valeur la profession enseignante, la ministre Malavoy devrait tout d'abord écouter celles et ceux qui l'exercent et faire respecter les lois et leur esprit auprès de son réseau, en accordant aux enseignantes et enseignants l'espace décisionnel qui devrait leur être réservé." Suite de la lettre d'opinion de Josée Scalabrini publiée dans Le Soleil.

Aucun commentaire: