lundi 3 février 2014

Suspension de 15 jours pour une enseignante

"La décision de la Commission scolaire de Rouyn-Noranda (CSRN) envers l'enseignante, qui a accompagné sa sœur mourante pour un dernier voyage, est tombée. Elle sera suspendue 15 jours sans salaire. Malgré les protestations des enseignantes, les responsables de la CSRN ont tranché et ont décidé d'appliquer le règlement à la lettre. L'enseignante, qui avait vu sa demande de congé sans traitement refusée, aurait dû se conformer à l'avis de son employeur. «À la lecture des événements, ils veulent instaurer un régime de terreur. Ils semblent croire que c'est la façon de régler le problème de main d'œuvre», a expliqué Yvan Dallaire, directeur du district Rouyn-Noranda du Syndicat de l'enseignement de l'Ungava et de l'Abitibi-Témiscamingue (SEUAT)." Suite de l'article de Thierry de Noncourt de l'Agence QMI.

Aucun commentaire: