vendredi 7 mars 2014

Malavoy poussée vers la sortie

"La ministre Marie Malavoy, qui a annoncé jeudi son retrait de la vie politique, s’est laissé convaincre de céder sa place par la première ministre Pauline Marois et son entourage. La démission-surprise de la ministre de l’Éducation, au deuxième jour de la campagne électorale, fait suite à des pressions exercées en haut lieu pour inciter Mme Malavoy à tirer sa révérence, indiquent nos sources.L’état-major péquiste était convaincu que la députée de Taillon, âgée de 65 ans (elle fêtera son 66e anniversaire le 23 mars), annoncerait sa retraite avant le déclenchement de la bataille électorale. L’entourage de Pauline Marois a été pris au dépourvu lorsque Marie Malavoy a réitéré la semaine dernière, dans un élan d’enthousiasme, qu’elle comptait se faire réélire. « Absolument », avait-elle répondu aux journalistes qui lui demandaient, en marge du dévoilement du nouveau cours d’histoire, si elle se représentait advenant des élections." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais et Marco Fortier du Devoir.

Aucun commentaire: