vendredi 7 mars 2014

Une semaine de relâche qui tombe à point

"Voilà déjà plus de la moitié de l’année de complétée pour l’enseignante Jessica Therrien. «Je n’ai pas vu le temps passer!», s’étonne la jeune enseignante de l’école primaire Chanoine-Joseph-Théorêt à Verdun. Et ce n’est pas faute d’avoir pédalé. «Je pédale depuis le début de l’année. C’est notre rythme, on n’a pas le choix. J’ai l’impression que j’ai tellement de choses à couvrir!, souffle-t-elle. Mais en même temps, je ne peux pas aller plus vite que mes élèves. Et j’ai un groupe assez fort. Je n’ose pas imaginer avec un groupe en difficulté. »" Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: