lundi 7 avril 2014

La CSDM condamnée pour avoir négligé d’offrir des services à un handicapé

"La Commission scolaire de Montréal est condamnée par le Tribunal des droits de la personne pour avoir négligé de fournir les services requis à un jeune adolescent trisomique qui fréquentait l’école secondaire Sophie-Barat. Parce qu’elle est en contravention de la Charte des droits et libertés de la personne, la CSDM devra verser 7500 $ en dommages moraux, selon la décision rendue par la juge, Michèle Pauzé. Les faits remontent à 2006. Après avoir passé huit années au primaire dans son école de quartier, le jeune Thierry Sicuro, qui a une déficience intellectuelle moyenne, fait son entrée à l’école secondaire Sophie-Barat. Il a alors le niveau scolaire d’un élève de première année du primaire. La mère du jeune homme, Suzanne Ouellet, réclame alors divers services, dont ceux d’un technicien en éducation spécialisée, mais Thierry n’obtient qu’un accompagnement par une préposée aux élèves handicapés. La situation est similaire en 2e secondaire, alors que plusieurs accommodements sont refusés au jeune homme." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: