samedi 17 mai 2014

Ambiance «oikophobe»

"Depuis son arrivée en poste, le nouveau ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, tire plus vite que son ombre : le nouveau cours d’histoire au cégep? Éliminé. La révision du cours d’histoire au secondaire? Reportée. L’appel d’offres pour la création de chaires de recherche en matière de langue et d’identité? Annulé. L’anglais intensif en 6e année? En avant toutes." Suite de l'article d'Antoine Robitaille du Devoir.

Aucun commentaire: