mercredi 28 mai 2014

Cet enfant m’a incité à la révolte

"Dernièrement, je suis allé faire un tour dans l’une des écoles où j’ai jadis eu le plaisir d’enseigner. À un moment, j’ai aperçu un enfant, visiblement agité, installé à un pupitre dans le corridor. Devant lui, une feuille de travail. Vide. Sur le mur devant lui : de généreux gribouillis faits au crayon. Par lui. L’enseignante, dont je connais tout le professionnalisme et la rigueur, fait la navette entre cet élève et le reste de son groupe depuis un moment. Elle me décline, au passage, la liste des acronymes que cet enfant porte au bout de son nom: TED – TSA – DGA… On se croirait dans une chanson de Richard Desjardins." Suite de la lettre d'opinion de Louis Émond parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: