vendredi 23 mai 2014

Examens du Ministère : les exigences à la baisse

"Sur les bancs d'école, les élèves entament présentement le sprint final: la période d'examens commence, la fin de l'année approche. Mais ils ont désormais la tâche de plus en plus facile, si on en croit les grilles de correction des examens du ministère de l'Éducation. Le Soleil a consulté les documents que le Ministère fournit aux enseignants pour corriger les examens de sixième année en mathématiques et en français. Pour corriger un texte de français, le Ministère demande maintenant de ne compter qu'une seule erreur «lorsque tous les mots d'un groupe (y compris l'attribut) régis par la même règle d'accord ne sont pas accordés comme ils devraient l'être». Par exemple, dans la phrase suivante, «Les chatte sont noire», les profs doivent compter une seule erreur plutôt que deux, puisqu'il s'agit de la même règle d'accord du pluriel qui n'est pas respectée. «J'enseigne depuis 12 ans, presque toujours en sixième année. C'est nouveau que l'on me prescrive de diminuer ainsi le nombre de fautes. C'est du nivellement par le bas», affirme une enseignante, qui refuse toutefois d'être identifiée." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: