samedi 17 mai 2014

L'écart se creuse entre les garçons et les filles en français

"L'écart en français se creuse entre les garçons et les filles. Selon les données rendues publiques jeudi par le ministère de l'Éducation, les garçons réussissent de moins en moins bien à l'examen de français de cinquième secondaire. Le taux de réussite l'an dernier était de 94,3% pour les filles et de 86,2 % pour les garçons, soit un écart de 8,1 points de pourcentage. En 2012, cet écart était de7,5 points alors qu'il n'était que de 6,7 points en 2011. En examinant les chiffres de plus près, on constate que ce sont les garçons qui échouent davantage, le taux de réussite passant de 87,4% en 2011 à 86,2% en 2013, alors qu'il est resté à peu près stable chez les filles au cours de la même période. «C'est questionnant», lance Suzanne Richard, présidente de l'Association québécoise des professeurs de français (AQPF). Il faudra toutefois attendre quelques années avant de savoir s'il s'agit réellement d'une tendance, ajoute-t-elle, puisqu'il est difficile de comparer les résultats avec les années antérieures parce que l'examen ministériel a été modifié depuis." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: