dimanche 25 mai 2014

TBI : chronique d'un cafouillage annoncé

"Peu importe les positions de certains enseignants... Peu importe les recherches... Peu importe les rapports de vérificateurs externes... Le nouveau gouvernement du Québec, animé de l'esprit des «vraies affaires» et d'une gestion rigoureuse, a décidé de continuer l'implantation des tableaux blancs interactifs dans les écoles. Pourtant, dans la catégorie des horreurs, on relève que: l'impact pédagogique positif de ces tableaux reste à démontrer; les commission scolaire n'ont pas l'argent pour le soutien technique de ces appareils; les enseignants n'ont pas toujours la formation requise pour les utiliser; une faible concurrence entre les soumissionnaires (tiens, tiens... pour les amateurs des vertus du libre marché); un écart de 1100$ entre le cout de ces appareils selon les fournisseurs (1871$) et le cout réel d'installation (2979$)." Suite du billet du professeur masqué.

Aucun commentaire: