samedi 17 mai 2014

Violence à l'école: une lutte «à géométrie variable»

"En juin 2012, Québec adoptait la loi 56 afin d'obliger les écoles à mettre en place des mesures pour lutter contre l'intimidation et la violence à l'école. Près de deux ans plus tard, les efforts déployés restent «à géométrie très variable», selon les syndicats d'enseignants. Avec la loi 56, chaque école doit adopter et mettre en oeuvre un plan d'action pour lutter contre la violence au primaire et au secondaire. La direction doit aussi désigner une personne responsable de ce dossier, chargée de coordonner les travaux d'une équipe. Les écoles avaient jusqu'au 31 décembre 2012 pour se conformer à ces obligations. Selon le ministère de l'Éducation, 99% des écoles s'y étaient pliées en janvier 2013." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: