jeudi 12 juin 2014

Des livres numériques piratés dans des écoles

"Le milieu du livre demande l’intervention de Québec pour mettre fin aux achats illégaux et au piratage d’ouvrages numériques dans les écoles, a appris Le Devoir. Depuis que les libéraux ont lancé l’implantation des tableaux numériques interactifs (TNI) il y a trois ans, les livres numérisés, de plus en plus populaires, sont acquis et diffusés illégalement puisqu’aucune licence d’utilisation n’a été négociée. C’est pourtant le cas dans les bibliothèques municipales, celles-ci détenant une entente avec les éditeurs négociée par l’entremise du ministère de la Culture pour prêter des livres électroniques. Mais dans les écoles primaires et secondaires, rien du tout. « Il n’y a aucune infrastructure du genre en milieu scolaire. Ça fait au moins deux ans qu’on reçoit plusieurs appels par semaine d’enseignants et d’écoles qui ne savent pas quoi faire », a indiqué Dominique Lemieux, directeur général des libraires indépendants du Québec. « On leur disait d’attendre, que quelque chose allait se mettre sur pied, mais il n’y avait pas de volonté politique. »   Or, selon les lois en vigueur, alors que les livres sont si faciles à acquérir en ligne pour les individus, ils sont interdits d’achat pour les écoles primaires et secondaires." Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir. Voir aussi le billet du professeur masqué.

Aucun commentaire: