mardi 3 juin 2014

Examens trop difficiles : on recorrige à la baisse

"Confronté à un taux d’échec inhabituellement élevé, le ministère de l’Éducation force tous les enseignants de la 4e année du primaire à recorriger l’épreuve de lecture de français." Suite du billet du professeur masqué.

Aucun commentaire: