mardi 24 juin 2014

La mauvaise influence des parents «critiques»

"Environ le tiers des parents de l'Outaouais entretiennent une relation «sévère et hostile» envers l'école de leur enfant, particulièrement l'école primaire, révèle une étude réalisée par deux chercheurs de l'Université du Québec en Outaouais (UQO) et dont Le Droit a obtenu copie en exclusivité. L'attitude de ces parents dits «critiques», fortement représentés dans la région par rapport au reste du Québec, est un facteur qui expliquerait, en partie, les forts taux de décrochage qui affligent les commissions scolaires de l'Outaouais." Suite de l'article de Mathieu Bélanger du Droit.

Aucun commentaire: