vendredi 13 juin 2014

Québec veut la fermeture des écoles incapables de se conformer

"Il n’y aura pas de dernière chance : il est à peu près exclu que Québec régularise la situation des six écoles religieuses clandestines recensées par ses fonctionnaires. Le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc, a annoncé hier la création d’un comité qui aura pour objectif de brosser un portrait exact de la situation et de trouver des avenues juridiques pour faire fermer les écoles clandestines. Son administration, le ministère de la Justice et celui des Services sociaux y seront représentés. «J’ai demandé que le comité me transmette un rapport dès le mois de septembre 2014, a affirmé le ministre, au lendemain de la publication par La Presse d’une liste d’écoles clandestines dont l’existence est connue du gouvernement. Le dossier des écoles illégales est un dossier complexe, mais il appelle à l’action.» «Ce qu’on veut, c’est agir assez rapidement, mais d’abord sur des bases solides», a-t-il ajouté." Suite de l'article de Philippe Teisceira-Lessard de La Presse.

Aucun commentaire: