samedi 16 août 2014

Hausse de taxes scolaires : « manque de volonté politique », dit la CAQ

"Pour la Coalition avenir Québec (CAQ), les hausses de taxes scolaires que subiront encore cette année les contribuables québécois sont un «manque de volonté politique» du gouvernement libéral, qui est cette fois-ci le seul à blâmer. À Québec, la commission scolaire des Première-Seigneuries a annoncé cette semaine que les comptes de taxes augmenteront d'environ 10% pour la prochaine année. D'autres commissions scolaires doivent adopter leur budget au cours de la semaine prochaine. Or le ministre de l'Éducation, Yves Bolduc, a répété récemment que les hausses de taxes seront «raisonnables», suivant l'augmentation du coût de la vie. Pour Jean-François Roberge, député de Chambly et porte-parole de la CAQ en matière d'éducation, ces hausses sont loin d'être «raisonnables». Mais cette fois-ci, ce ne sont pas tant les commissions scolaires, aux prises avec des compressions depuis quelques années, que le gouvernement lui-même qui est à blâmer." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: