samedi 30 août 2014

« Je veux être un esclave ! »

"J'ai toujours trouvé inquiétant de voir de jeunes adultes encore en formation exiger du système d’éducation supérieure de niveau collégial et universitaire qu’il se colle aux exigences du marché du travail et de la grande entreprise. Non contents de voir le système d’éducation comme un lieu où ils peuvent aller chercher les « outils » nécessaires pour leur formation, ils veulent en fait devenir eux-mêmes ces outils de travail ! Pour Aristote, un esclave était un outil vivant et chacun de ces outils avait été créé par la nature, selon lui, pour accomplir une fonction précise, évidemment au profit du maître… Lorsque j’entends tous ces gens qui aimeraient que les établissements de formation supérieure répondent à la lettre aux exigences du marché et de la grande entreprise, c’est comme s’ils se mettaient à crier en choeur «nous voulons être des esclaves»!" Suite de la lettre d'opinion de Réjean Bergeron parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: