mardi 5 août 2014

Les hussardes (Enseigner au préscolaire)

"Depuis un quart de siècle, je travaille à former des enseignantes et des enseignant.e.s au préscolaire, au primaire et au secondaire. Ce que je me suis efforcé de leur transmettre provient de la discipline que je pratique, la philosophie de l’éducation. C’est une discipline méconnue, mais que je considère très importante puisqu’on y pose des questions incontournables (et passionnantes!) : qu’est-ce au juste que l’éducation, par exemple? Et encore : L’État doit-il, ou non, s’occuper d’éducation? Pourquoi et comment, le cas échéant? Que signifient précisément des concepts comme « intérêt», «expérience», «apprendre», «découverte» et de nombreux autres, qui sont abondamment utilisés, mais trop souvent sans qu’on réfléchisse sérieusement à ce qu’ils désignent. En 25 ans, on a amplement le temps de tirer des enseignements de sa pratique — d’autant qu’on a bénéficié d’innombrables discussions avec des milliers de personnes. Dans ce texte, sur un ton très personnel que j’espère vous me permettrez d’adopter, je voudrais partager avec vous quelques idées auxquelles je suis très attaché. Elle portent sur trois choses: la signification de cette tâche — enseigner au préscolaire; les carences de la formation qui prépare à exercer ce métier; et finalement sa revalorisation, que je pense impérative, et les moyens de la réaliser." Suite de l'article de Normand Baillargeon et source de la photo de Normand Baillargeon.

Aucun commentaire: