dimanche 28 septembre 2014

Au tour de Yves Bolduc de livrer

"J’en parlais au micro de Catherine Lachaussée hier après-midi, maintenant que Gaétan Barrette a livré la marchandise, la pression est forte sur le ministre de l’Éducation, Yves Bolduc. Inutile de rappeler son mauvais début en tant que ministre (livres de bibliothèque, taxes scolaires, primes de 215 000 $). Il doit essayer de passer à autre chose et en ce contexte de révision des programmes, recentrer son mandat pour donner aux écoles publiques les moyens de leurs ambitions. Enlever au privé pour donner au public serait une très mauvaise idée." Suite du billet de Mario Asselin de la CAQ.

Aucun commentaire: