lundi 15 septembre 2014

Des enseignants intimidés

"On parle beaucoup du phénomène de l'intimidation parmi les élèves du primaire et du secondaire, mais très peu des cas vécus par les enseignants. Le professeur Stéphane Villeneuve, du Département de didactique, a mené une recherche sur le sujet, plus précisément sur la cyberintimidation auprès du personnel enseignant du Québec. «Je m'intéresse à l'intégration des technologies par les enseignants et le sujet de la cyberintimidation est apparu sur mon radar. J'ai voulu creuser la question», explique le jeune chercheur. Les nouvelles technologies et les réseaux sociaux sont devenus des moyens et des lieux qui facilitent l'usage de menaces, poursuit-il. «Lorsque les enseignants voient tout ce qui a été écrit sur eux, ils ont parfois un choc. Certains sombrent dans la dépression, tandis que d'autres abandonnent carrément la profession.» Avec l'appui de la Fédération des commissions scolaires du Québec, de la Fédération des établissements d'enseignement privés et des directions de plusieurs commissions scolaires, Stéphane Villeneuve a soumis, au printemps et à l'automne 2013, un questionnaire en ligne (76,2 =% d'écoles publiques et 23,8 =% du privé) à près de 800 enseignants du primaire et du secondaire. La proportion d'enseignants du primaire et du secondaire était quasi-égale et ces derniers provenaient de tous les milieux socioéconomiques. Les enseignants ont répondu à une vingtaine de questions à propos de la cyberintimidation." Suite de l'article de Pierre-Étienne Caza de Actualités UQAM.

Aucun commentaire: