lundi 15 septembre 2014

Effort record de 172 millions$ réclamé aux universités

"Québec impose des compressions records aux universités québécoises, qui criaient déjà famine depuis des années. Le Soleil a obtenu copie des orientations budgétaires et du calcul des subventions de financement pour l'année 2014-2015, deux documents qui ont été transmis aux universités le 3 septembre par le ministère de l'Enseignement supérieur. On peut y lire que «l'effort budgétaire» exigé par Québec est de 172 millions$. Il s'agit d'une somme supérieure aux 123 millions$ de coupes imposées deux années de suite par le précédent gouvernement, un geste qui avait été vivement dénoncé par les recteurs. Cette fois-ci, dans le réseau universitaire, on affirme qu'il s'agit des plus importantes compressions jamais imposées aux universités québécoises. Mais ce n'est pas tout. Aux yeux de certains joueurs du réseau universitaire, le manque à gagner pourrait être beaucoup plus grand. Selon une de nos sources, il pourrait même s'élever jusqu'à 380 millions $, notamment parce que l'augmentation du budget total des universités est de 1,4% (de 2,87 milliards $ en 2013-2014 à 2,91 milliards en 2014-2015), une hausse qui ne permet pas de couvrir les coûts de système ni même l'augmentation du nombre d'étudiants." Suite de l'article de Daphnée Dion-Viens du Soleil.

Aucun commentaire: