mercredi 3 septembre 2014

Gabriel Nadeau-Dubois discute de gratuité scolaire dans son deuxième livre

"Le spectre de la gratuité scolaire revient hanter le gouvernement libéral, alors que l’ex-porte-parole de la CLASSE Gabriel Nadeau-Dubois sort son deuxième livre, Libres d’apprendre. Mais pas question de revenir sur le «tumultueux récit» de la grève étudiante de 2012. Cette fois, il s’est entouré de collaborateurs de différents milieux – dont Lise Payette, Micheline Lanctôt et les cofondatrices d’Idle No More Québec – afin de prouver que l’éducation pour tous est un choix politique. Les propos du philosophe Noam Chomsky, qui prétend que «l’université est en train de devenir un Walmart», viennent clore ce recueil. «C’est une réalité : de plus en plus d’universités fonctionnent comme une entreprise privée», déplore Gabriel Nadeau-Dubois, qui donne en exemple la multiplication des programmes et les publicités coûteuses pour attirer le plus d’étudiants possible et le plus de revenus. Libres d’apprendre se veut donc un ensemble de pistes de réflexion sur la vision de l’éducation après le «rendez-vous raté» du Sommet sur l’éducation en février 2013, où la gratuité scolaire n’avait pas été abordée. C’est d’ailleurs ce qui a incité Gabriel Nadeau-Dubois à écrire un livre spécifiquement sur le sujet, après son premier bouquin Tenir tête. «J’avais envie de relancer le débat. J’ai donc approché des gens d’un peu partout et aux expériences diverses pour ramener différentes perspectives sur le sujet», explique le militant." Suite de l'article de Catherine Lévesque du Huffington Post.

Aucun commentaire: