vendredi 19 septembre 2014

La tutelle menace la CSDM

"Québec enverra un vérificateur à la Commission scolaire de Montréal (CSDM) afin d’avoir la «juste mesure de [sa] situation financière» et n’exclut pas la mise sous tutelle. La CSDM a dit accepter d’ouvrir ses livres, mais se dit toujours incomprise, sous-financée et continue d’exiger un traitement à part en raison de sa situation particulière. «Je n’ai pas l’impression qu’on nous comprend bien à Québec», a dit la présidente, Catherine Harel-Bourdon, réagissant en point de presse jeudi aux déclarations du ministre de l’Éducation, Yves Bolduc. «Le ministre ne semble pas voir la réalité de notre situation actuelle, qui fait en sorte qu’en coupant 9 millions en 2014-2015 avec les compressions déjà faites, on se retrouve avec d’importantes coupes de programmes et de services aux élèves.» " Suite de l'article de Lisa-Marie Gervais du Devoir.

Aucun commentaire: