mercredi 3 septembre 2014

Le «becquer bobo» d'égo

"Le «becquer bobo» d'égo, c'est le poste qu'on vous offre pour vous consoler d'avoir perdu celui que vous convoitiez le plus. C'est une pratique qui est très courante en politique. «Étant donné, dit parfois le chef, que j'ai convaincu telle grande pointure de rejoindre nos rangs et que sa passion pour la politique est indissociable de ce nanane que tu tiens dans la main, je dois te le prendre. Mais, pour récompenser ta loyauté, je vais te trouver un portefeuille de remplacement tout aussi prestigieux, même si je sais qu'au-delà du pouvoir, c'est ce besoin incommensurable, détaché et presque génétique de servir le Québec qui t'a aussi amené en politique.»" Suite de la chronique de Boucar Diouf parue dans La Presse.

Aucun commentaire: