samedi 27 septembre 2014

Le Québec se fiche de l'université

"J'ai participé au Sommet sur l’enseignement supérieur organisé par le Parti québécois, en 2013 ; nous étions plusieurs à croire qu’il se passait là un véritable acte de refondation de l’institution universitaire. Je le confesse, j’ai ressenti une vive émotion à participer à l’élaboration des principes directeurs quant à l’identité que nous souhaitions donner à nos universités. Si l’on ajoute à cela le printemps étudiant de 2012, où là encore j’avais succombé à la tentation de croire qu’une bonne partie du Québec voulait protéger ses universités, on comprendra que je tombe maintenant, Sommet oblige, de très haut." Suite de la lettre d'opinion de Pierre Hébert parue dans Le Devoir.

Aucun commentaire: