samedi 27 septembre 2014

Les centres d'éducation populaire interpellent le ministre Bolduc

"Frappés par une baisse marquée de leur financement et confrontés à la possibilité d'être expulsés des locaux qu'ils occupent depuis plus de 40 ans, les six centres d'éducation populaire de Montréal lancent un cri du coeur au ministre de l'Éducation Yves Bolduc. « Nous sommes inquiets. Il est rendu minuit moins deux, il faut agir. »" Suite de l'article d'Hugo Pilon-Larose de La Presse.

Aucun commentaire: