mardi 9 septembre 2014

Une école publique de moins en moins gratuite

"En contravention de la Loi sur l'instruction publique, la commission scolaire des Grandes-Seigneuries, sur la Rive-Sud, exige des parents 100$ par enfant pour la surveillance des dîners, et ce, peu importe que l'élève mange à l'école ou pas. «La gratuité scolaire existe-t-elle encore?», demande une mère qui calcule que la rentrée lui a coûté 1000$ au total pour ses deux enfants qui fréquentent l'école secondaire." Suite de l'article de Louise Leduc de La Presse.

Aucun commentaire: