lundi 6 octobre 2014

Lutte contre l'intimidation : pas d'entente sur un plan d'intervention

"Plus de deux ans après l'adoption par Québec d'une loi visant à combattre l'intimidation dans les écoles, les commissions scolaires de Montréal et le corps policier n'ont toujours pas conclu d'entente établissant un plan d'intervention, et ce, même si la loi l'exige.
Le projet de loi 56 adopté par l'Assemblée nationale en juin 2012 prévoit pourtant «qu'une commission scolaire et l'autorité de qui relève chacun des corps de police desservant son territoire doivent conclure une entente concernant les modalités d'intervention des [policiers] en cas d'urgence, ainsi que lorsqu'un acte d'intimidation ou de violence leur est signalé».
Selon nos informations, les négociations seraient interrompues depuis janvier dernier, après que l'ancienne ministre péquiste de l'Éducation, Marie Malavoy, eut signifié qu'elle établirait par règlement les éléments essentiels de ces ententes. Ce règlement devrait être adopté cet automne, dit-on au Ministère, puis les commissions scolaires auraient 12 mois pour parvenir à une entente. " Suite de l'article de Hugo Pilon-Larose de La Presse.

Aucun commentaire: